Votre enracinement : pourquoi ? et comment ?

Plus les racines de l’arbre sont profondes, plus l’arbre est haut.

Quand on commence à s’éveiller spirituellement, on prend conscience d’une nouvelle réalité qui nous entoure. De nouvelles perceptions s’imposent à nous, notre intuition se renforce, peut être pour certains êtes vous même en communication avec le subtil.

Très souvent, nous avons tendance à perdre pied. A ne plus être dans la matière et à croire que c’est « mieux » d’être « là haut » perché sur son arbre. Car nous avons l’impression de nouys sentir bien. Nous sommes un peu dans notre monde cui cui les petits oiseaux … Puis, au fur et à mesure, on se rend compte que nous n’arrivons plus à mettre en place les choses, que notre mémoire nous fait défaut, que ce qui se passe dans notre vie ne nous concerne plus. etc. Et nous ne comprenons pas pourquoi…

Et bien tout simplement, parce que vous ne touchez plus terre ! Or, nous avons décidé de nous incarner sur cette Terre. Cette terre qui nous accueille avec amour et bienveillance.

Notre enracinement est donc indispensable. Nous sommes l’intermédiaire entre le Ciel et la Terre, comme des antennes, comme des arbres. Nous devons donc être dans notre équilibre terre/ciel pour pouvoir nous sentir bien et réaliser notre mission dans la matière.

Les énergies actuelles étant en plus bien plus intenses que ces dernières années, notre enracinement est plus que vital.

De plus, les Médecins du Ciel me disent souvent : « Plus tes racines sont profondes, plus tu peux monter haut » ou « Plus tu veux te connecter à des dimensions hautement supérieures, plus tu dois être enracinée ».

En effet, si nous n’avons pas de base solide qui nous retient à la Terre, nous ne pouvons pas nous connecter très haut, et surtout il nous est parfois difficile de revenir en soi. On peut alors se sentir « perché » ou à côté de soi, ou encore pour employer une expression classique « dans la lune ».

Avant de vous donner des outils d’enracinement, j’aimerai que vous fassiez, si vous le désirez un premier petit exercice.

Prenez une feuille et quelques crayons de couleur.

Installez vous les deux pieds bien à plat sur le sol sans penser à votre enracinement. Fermez les yeux quelques instants (5minutes environ) en visualisant votre arbre. Celui qui vous ressemble dans l’instant. Prenez le temps de percevoir ou de ressentir tous les détails de votre arbre. Ses couleurs. Son tronc. Ses feuilles. Ses racines Juste en observateur, sans jugement. Sans analyse. Ce peut être aussi un arbre imaginaire qui peut être d’une couleur inexistante sur terre. Peu importe. Celui qui se présente à vous est votre arbre.

Et maintenant, dessinez le.

Prenez le temps. Même si vous vous dites ne pas savoir dessiner, faites le avec ce que ce vous êtes. Promis, il n’y a pas de concours du meilleur arbre 🙂

Une fois qu’il est dessiné, regardez le. Comment est son tronc ? Epais? Etroit ? Comment sont ses racines ? fines ? Larges ? Profondes ? En surface ? Comment sont ses feuilles ? Fournies ? Rares ?

Laissez maintenant cette feuille de côté.

Le temps pour moi de vous donner quelques outils pour vous enraciner. A vous de choisir celui qui vous convient le mieux. L’outil que vous aurez choisi pourra être réalisé chaque matin avant de commencer votre journée, ainsi qu’avant chaque méditation et chaque soin énergétique si vous êtes thérapeute. Dans tous les cas, à chaque fois que vous ne vous sentez pas enraciné.

Faites les une fois tous et ressentez celui qui vous convient le mieux.

1er outil : la visualisation de vos racines

Outil le plus classique que vous avez surement déjà entendu.

Position idéale : Debout les bras le long du corps. Si vous choisissez de rester assis, vos deux pieds doivent être bien à plat sur le sol et votre dos bien droit. Une fois la position choisie, fermez les yeux. Et imaginez ou visualisez des racines qui partent des chakras de vos pieds (au milieu de votre voûte plantaire) comme si vous étiez …. un ARBRE … ou imaginez que vos pieds se transforment en racines et visualisez, ressentez que ses racines s’enfoncent de plus en plus dans la terre. De plus en plus profondément. Jusqu’à rejoindre le centre la Terre, le noyau de la Terre que vous pouvez visualiser comme une boule orangé lumineuse. Restez quelques secondes, quelques minutes en connexion avec la Terre. Et quand vous vous sentez prêt, ouvrez les yeux tranquillement.

A vous.

2ème outil : le faisceau de lumière

Position idéale : Debout les bras le long du corps. Si vous choisissez la position assise, assurez vous que vos pieds soient bien à plat sur le sol, jambes légèrement écartées et dos bien droit.

Fermez les yeux. Et imaginez, visualisez, percevez un faisceau de lumière de couleur rouge qui part de votre chakra racine (1er chakra) qui jaillit puissamment vers le centre de la Terre, le noyau de la terre. Sa couleur rouge vient se confondre avec la couleur orangé du noyau de la terre. Restez quelques secondes, quelques minutes en connexion avec la Terre. Restez quelques secondes, quelques minutes en connexion avec l’énergie de la Terre. Et quand vous vous sentez prêt, ouvrez les yeux tranquillement.

A vous.

3ème outil : Connexion de coeur à coeur

Position idéale : Debout

Fermez les yeux et mettez votre main droite au niveau de votre coeur comme si toute l’énergie de votre coeur venait se déverser dans votre main. Ressentez cette énergie du coeur venir remplir votre main, telle une cuillère d’amour inconditionnel. Votre bras gauche quant à lui est dirigé vers le centre de la terre, votre main gauche ouverte, paume vers la terre. Et émettez l’intention de vous enraciner et ressentez l’énergie de votre coeur qui vient descendre le long de votre bras gauche pour allez rejoindre le coeur de la Terre. Restez quelques secondes, quelques minutes en connexion avec la Terre. Et quand vous vous sentez prêt, ouvrez les yeux tranquillement.

Outil rapide de connexion à la Terre que vous pouvez utiliser à tout instant en quelques secondes.

Maintenant que vous avez testé ces trois outils d’enracinement, vous pouvez vous sentir bien connecter à notre chère Gaia.

Prenez une nouvelle feuille de papier et reprenez vos crayons de couleur.

Fermez les yeux quelques instants et visualisez votre arbre, celui qui vous ressemble en cet instant. Regardez le, observez le dans les moindres détails. Sans analyser, sans le comparer avec le premier.

Quand vous êtes prêt, dessinez votre nouvel arbre. Prenez votre temps.

Une fois que votre nouvel arbre est dessiné, comparez vos deux arbres.

Que remarquez vous de différent ?

Vous êtes maintenant prêt à vous envoler vers les Cieux bien accroché à la Terre ! 🙂

2 commentaires sur “Votre enracinement : pourquoi ? et comment ?

  1. Comme toujours, un article qui tombe à pic! Exercice très intéressant de dessin, les différences sont significatives!
    Merci Gaëlle!
    Bonne journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *